Menu icoMenu232White icoCross32White

Images de la page d'accueil

Cliquez pour éditer

Bulgarie

SVISHTOV (BULGARIE)

Le Père Patrick Vialle, prêtre passioniste en coopération en Bulgarie

 

Père Patrick Vialle ©SPE SALVI

Le père Patrick Vialle est prêtre passioniste, en mission en Bulgarie depuis mai 2009 à Svishtov à la frontière de la Roumanie, dans le diocèse de Russe.
Les premiers missionnaires passionistes partirent de Rome pour la Bulgarie en 1781 et implanteront l’Eglise Catholique dans ces contrées de mission (la cathédrale de Russe est d’ailleurs dédiée à Saint Paul de la Croix et l’un de ces évêques passioniste Mgr Bossilkov fusillé en 1952 a été déclaré Bienheureux).



La mission de Russe, où vit le père Patrick se compose aujourd’hui de 7 religieux et de 6 sœurs passionistes. La Bulgarie demeure en effet une terre de mission et la présence des sœurs et des frères passionistes est essentielle pour porter l’Espérance à ce peuple meurtri par le marxisme. C’est ainsi que nombre d’enfants et de jeunes sont sans repères familiaux et sociaux. Les centres paroissiaux sont des lieux uniques, seuls capables de guérir les cœurs. La mission des passionistes est de restaurer l’espoir et la confiance dans l’âme du peuple.
Ils aident à l’intégration sociale en apportant une aide à des jeunes de condition sociale modeste qui veulent continuer leurs études ou entrer dans le monde du travail.
Ils contribuent à la protection des droits et de la dignité humaine en développant et confirmant le sens des valeurs morales de la société. Une assistance financière est proposée à ces jeunes afin qu’ils puissent payer leur loyer, acheter des vêtements et leurs fournitures scolaires. La communauté passioniste organise des rencontres informelles pour aider ces jeunes dans leurs démarches pour poursuivre leurs études ou entrer dans le monde du travail.
Par son antenne en Bulgarie, Spe Salvi soutient la communauté passioniste par un projet de parrainage de jeunes.

 


Le parrainage de jeunes
 

Aider un jeune étudiant de la paroisse de Svishtov en Bulgarie.


Vous pourrez suivre les progrès de votre filleul(e), et l’encourager. Vous vous intéresserez à sa famille et vous découvrirez son environnement et sa culture. Vous l’aiderez aussi à préparer sa vie d’adulte.

Le coût annuel pour un jeune est de 600 € (204 € après réduction d’impôts) soit 50 € par mois.

 

Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus