top of page

Chapelet en l'honneur de Marie Porte du Ciel

Chapelet en l'honneur de Marie Porte du Ciel

Téléchargez ce document

Première dizaine : L’ANNONCIATION : Marie attendait la réalisation de la promesse.


De l’évangile selon st Luc : Marie dit alors : « Voici la servante du Seigneur ; que tout m’advienne selon ta parole. »


Vierge Marie, avec le peuple élu, tu attendais la réalisation de la promesse de Dieu d’envoyer son Messie pour sauver l’humanité. Tu souhaitais ardemment connaître celle que Dieu choisirait pour être la mère de son Fils unique pour te mettre à son service. Dans ta grande humilité, tu ne pouvais espérer que tu pourrais être celle que le Père comblerait de toutes les grâces pour être la mère du Sauveur, la mère des croyants, l’espérance des chrétiens, pour nous maintenir forts dans la foi de ton soutien maternel. A l’Annonciation, à l’Ange envoyé par Dieu, tu dis « Oui » à l’alliance et tu entres dans la communion de la Sainte Trinité. Par ton oui, tu obtiens une exceptionnelle sainteté et tu n’as jamais refusé à Dieu la plus petite preuve d’amour. Tu es la parfaite réussite de l’humanité telle qu’elle est voulue par Dieu. Tu as dit oui une fois pour toute à Dieu, tu es restée fidèle à ta parole et n’a jamais cessé d’avoir foi en ton Fils Jésus.

Marie, tu es notre espérance et le chemin qui nous conduit à ton Fils. Par ta puissante intercession, aide-nous à rester fidèles à nos engagements.


Deuxième dizaine : LA VISITATION Marie a cru celui qui lui annonçait la réalisation.


De l’évangile selon st Luc : Marie dit alors : « Mon âme exalte le Seigneur, exulte mon esprit en Dieu, mon Sauveur !


Vierge Marie, bénie entre toutes les femmes, toi qui as cru que rien n’est impossible à Dieu, fais-nous partager ce grand bonheur de ta foi. Toi qui as cru avec d’autant plus de fermeté que tu te sentais si petite, si humble, comme tu le chantes dans ton Magnificat, fais-nous sentir nos limites. Apprends-nous à cheminer dans la foi, rends-nous forts et courageux dans l’espérance, que nous soyons heureux de croire sans avoir vu, que nous puissions vivre dans une grande intimité avec Jésus, vivre avec lui, par lui et en lui les évènements joyeux, douloureux et glorieux que tu as vécus dans une foi à nulle autre pareille. Vierge Marie, tu as cru avant tous les autres et mieux que tous les autres au plan d’amour de Dieu pour ses enfants, aide-nous à donner notre oui à Dieu, que nous puissions nous abandonner à sa providence, que nous acceptions que sa volonté soit faite dans nos vies.

Vierge Marie, aucune grâce ne peut venir du ciel sans passer par tes mains, garde-nous sous ton manteau, et par ton intercession, ouvre-nous la porte du ciel dont tu es la gardienne.


Troisième dizaine : LA NATIVITE DE JESUS : Marie a accepté d’être la mère du Sauveur.


De l’évangile selon st Luc : Joseph venait se faire recenser avec Marie, qui lui avait été accordée en mariage et qui était enceinte. Or, pendant qu’ils étaient là, le temps où elle devait enfanter fut accompli, et elle mit au monde son fils premier-né.


Vierge Marie, c’est par toi que notre Seigneur est passé du sein du Père, du ciel à la terre. A l’annonce de l’Ange Gabriel de la dignité qui t’était attribuée, celle d’être le temple de Dieu, tu t’es engagée volontairement et en pleine connaissance de cause à être la mère de notre Seigneur Jésus. Par ton FIAT, tu as pris une part active à la restauration du monde, et c’est par ton FIAT que tu devins la Porte du Ciel. En quittant Nazareth pour Bethléem, tu devinais une des raisons pour lesquelles le Tout-Puissant te mettait sur la route : il fallait savoir tout quitter pour être digne de mettre ses pas dans ceux du Sauveur, être disposé au renoncement par amour pour lui. Ton oui était parfait. Tu représentais toute l’humanité et c’est en notre nom que tu accueillis avec foi et amour cet enfant qui venait de naître, reconnaissant en lui la lumière venue éclairer le monde entier. Tu l’as accueilli avec un détachement complet qui sera celui de toute ta vie.

Marie, Porte du Ciel aide-nous à nous attacher toujours plus à ton Fils Jésus notre Rédempteur et Sauveur.


Quatrième dizaine : L’ANNONCE DU ROYAUME : Marie est restée près de son Fils pendant sa vie.


De l’évangile selon st Matthieu : Quelqu’un vint dire à Jésus : Ta mère et tes frères sont là. Ils cherchent à te parler. Mais Jésus lui répondit : Qui est ma mère ? Qui sont mes frères ? 49 Puis, désignant ses disciples d’un geste de la main, il ajouta : Ma mère et mes frères, les voici. 50 Car celui qui fait la volonté de mon Père céleste, celui-là est pour moi un frère, une sœur, une mère.


Vierge Marie, jusqu’à son départ pour sa vie publique, tu as vécu côte à côte avec Jésus dans une intimité toute remplie de calme, de simplicité, de paix et d’amour, dans une foi parfaite que tu n’as cessé d’approfondir. Tu l’as vu croître chaque jour en âge, en taille, en grâce et en sagesse. Tu as trouvé de plus en plus en Jésus la vérité des paroles prononcées par l’ange Gabriel qui avaient réveillé en toi une immense espérance pour l’humanité qui allait être sauvée. Dans la clarté de ta foi vivante, active, tu appris à le connaître. Il était la lumière qui éclairait ton intelligence pour reconnaître en lui le Christ. Tu as découvert la toute-puissance qui se cachait en lui et l’amour que le Père avait promis au peuple juif et qu’il voulait répandre. Tu as admiré son Cœur doux et humble. Nous te saluons, Marie, toi qui as vécu dans une si grande intimité avec Jésus notre Sauveur, et Il t’a accueillie dans sa gloire pour t’avoir toujours avec lui.

Vierge Marie, fais-nous rechercher une intimité de foi avec Jésus, ravive notre désir de mieux le connaître et découvrir de plus en plus son amour.


Cinquième dizaine : LA CRUCIFIXION : Marie nous est donnée comme mère des croyants en la personne de Jean.


De l’évangile selon st Jean : « Jésus voyant sa mère et, se tenant près d’elle, le disciple qu’il aimait, dit à sa mère : « Femme, voici ton Fils. » Puis il dit au disciple : « Voici ta mère. » Dès cette heure-là, le disciple l’accueillit chez lui. »


Marie, Porte du ciel, tu dois ce titre à l’accomplissement du mystère de Dieu s’incarnant en Jésus-Christ et par là dans l’histoire du salut de l’humanité. Ta vie dans l’étroite proximité de Jésus, la part prise par toi dans le drame de sa Passion, la déclaration du Christ sur la Croix te désignant comme mère à ses disciples en la personne de Jean, confirment ton intime participation à l’œuvre de ton Fils. Ta sainteté, la place que tu tiens auprès de ton Fils, ton Immaculée Conception, te mettent au-dessus de tous les êtres et font de toi un modèle pour les chrétiens et un itinéraire vers le Christ. Marie, tu es celle qui attend, celle qui croit, celle qui accepte d’être la Mère du Sauveur, celle qui nous enfante dans la douleur au pied de la Croix, celle qui est remplie de la vie du Ressuscité. Tu es celle dont le destin prépare à chacun le sien. Tu es devenue Mère de l’Espérance chrétienne en te joignant à l’offrande réparatrice pour les péchés du monde que le Christ a fait de lui-même au Père.

Marie Porte du Ciel, nous te choisissons comme notre Mère et notre Reine, oriente profondément notre vie vers Jésus.


Prière finale

Marie Porte du Ciel, en donnant ton Fils au monde, tu nous ouvris le ciel, tu es l’échelle qui nous y conduit. Par ta prière, tu nous accompagnes sur le chemin de notre vie où le Christ ressuscité, le Bon Pasteur, le Chemin, la Vérité et la Vie, la Lumière du monde, qui par toi, nous conduit au Père. Ô toi que le Seigneur a établie Reine de l’univers, répands les dons de ton amour, afin que le Christ notre Roi soit plus entièrement le Maître de nos vies. Fais grandir en nous le désir de nous unir plus intensément au Christ dans une foi vivante, une joyeuse espérance, une brûlante charité. Ô Marie, Mère de Dieu, Reine du Ciel, notre Reine, notre Mère, nous t’aimons, avec toute l’Eglise, nous te remercions, nous te louons, nous te bénissons.

Amen.

bottom of page